Booster vos gains d'argent !
09 52 57 30 37
Vous souhaitez connaître la fiscalité sur la plus-value
du bien que vous vendez ?
Ce simulateur vous aide !
Quel bien vendez-vous ?
Je souhaite des conseils, pour gérer la fiscalité de mon bien !

Simulateur plus-value immobilière : Indispensable pour vos achats immobiliers

L’immobilier reste toujours un placement sûr en France quelle que soit l’option choisie. La demande en logement ne cesse pas d’accroître. Pour cette raison, le gouvernement continue de renouveler chaque fois les dispositifs fiscaux dans le secteur dans le but de favoriser la construction. L’allègement fiscal touche plus l’investissement dans le neuf, donc dans la construction et la vente de terrain. Toutefois, il faut rester réaliste ! Il n’y a pas que le neuf pour augmenter le nombre de logements mis en location. C'est pourquoi le gouvernement modifie également les dispositifs fiscaux concernant la vente d’anciennes maisons. Dans tous les cas, le but est de rendre les logements beaucoup plus accessibles surtout dans les zones tendues. La réalité montre que les constructions neuves n’arrivent pas à assouvir toutes seules les besoins du marché. Le gouvernement a donc décidé de favoriser la vente de maisons anciennes. Il n’y a plus que l’investissement dans le neuf qui compte ! L’investissement en plus-value devient également plus intéressant en France.

Qu’est-ce que la plus-value ?

La plus-value, concrètement, est la différence entre le prix d’achat d’un bien immobilier et son prix de vente (revente). Dans tous les cas, les propriétaires vendent toujours leurs biens plus chers que le prix d’acquisition. La plus-value peut donc rapporter beaucoup au vendeur à condition de savoir où mettre les pieds. Il est à préciser que la plus-value immobilière est soumise à une taxation. Celle-ci peut accaparer une grande partie de la plus-value. À condition de remplir certaines conditions, il est quand même possible d’exonérer la taxation de la plus-value. Ceci concerne le type du bien immobilier, la durée de détention et la valeur même de la plus-value. En effet, le gouvernement veut favoriser la vente et la revente de bien immobilier, notamment de maisons et de terrains. Néanmoins, il veille à ce que cela ne devienne pas un cercle vicieux. Sans conditions préalables, les gens peuvent être amenés à vendre, acheter et revendre sur une courte durée des biens immobiliers alors que le but est de permettre à tous les citoyens d’avoir une résidence à vie ou du moins à long terme. Le gouvernement veut avant tout résoudre les problèmes liés au manque de résidence principale.

Les avantages d’investir en plus-value immobilière

Investir en plus-value immobilière revient avant tout à gagner une somme sans faire le moindre effort. Il suffit de trouver un acheteur potentiel pour son bien immobilier et le tout est réglé. Pour toucher une plus-value de grande valeur, il faut quand même respecter quelques conditions. La plus-value peut être exonérée d’impôts si :

Il existe des réductions d’impôts pour la plus-value issue d’une résidence principale en respectant quelques conditions. Il s’agit en effet de l’abattement obtenu selon la durée de détention du bien pour l’impôt sur le revenu. L’abattement est de 6 % par an entre la 5ème et la 21ème année de détention. Avant 5 ans, il n’y a aucun abattement possible. Puis, il est de 4 % pour la 22ème année révolue de détention. Au bout de 22 ans, l’abattement est donc à 100 %. Pour les prélèvements sociaux, l’abattement est de 1,65 % entre la 5ème et la 21ème année. Puis, il est de 9 % par an au-delà de la 22ème année. Ce qui revient à un abattement de 100 % après 30 ans de détention. Dans les autres cas, la plus-value est imposée à 34,5 %, dont 19 % pour l’impôt sur le revenu et 15,5 % pour les prélèvements sociaux. Enfin, un abattement exceptionnel de 25 % vient s’ajouter à toutes ces réductions pour les ventes de maisons entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016. Pour bénéficier de cet abattement, l’acheteur doit s’engager à démolir et reconstruire la maison.

Un simulateur plus-value immobilière

Il est vrai que le calcul est un peu compliqué si l’on prend en compte toutes les paramètres de calcul. Comment définir le prix d’acquisition et le prix de cession grâce à un simulateur plus-value immobilière ? S’agit-il d’une résidence principale, d’une résidence secondaire, d’un terrain à bâtir, d’une copropriété ou encore d’un bien à titre d’une société ? La durée de détention du bien était-elle en dessous de 5 ans, entre 5 ans et 21 ans ou plus de 22 ans ? Le vendeur est-il une personne active, une personne invalide, une personne handicapée ou un retraité ? Pour vous faciliter la tâche, on vous propose un simulateur plus-value immobilière gratuit pour vous donner une valeur approximative de la plus-value que vous pouvez toucher lors de la vente de votre bien.